Nouvelle adresse : http://aube-eternelle.bb-fr.com
 
AccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Quoi de neuf ici ?
les pays elfique intérieur EmptyVen 24 Déc - 18:04 par Invité

» -§ corps ravagés, tout espoirs envolés, la fin de l'aube §-
les pays elfique intérieur EmptyLun 5 Avr - 21:47 par Invité

» Province du Nordland
les pays elfique intérieur EmptyJeu 5 Nov - 0:12 par Invité

» -§ Bestiaires §- Trolls
les pays elfique intérieur EmptyMer 14 Oct - 15:53 par Invité

» les pays elfique extérieur.
les pays elfique intérieur EmptyDim 11 Oct - 22:45 par Invité

» Belle drainei cherhce ami(e)s
les pays elfique intérieur EmptySam 10 Oct - 22:56 par Invité

» Interview Deitsu
les pays elfique intérieur EmptyMer 30 Sep - 16:19 par Invité

» Mortal online
les pays elfique intérieur EmptyMar 22 Sep - 2:12 par Invité

Tout sur l’Aube Eternelle
OB Tools
-46%
Le deal à ne pas rater :
Promo rare sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
206 € 379 €
Voir le deal

 

 les pays elfique intérieur

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



les pays elfique intérieur Empty
MessageSujet: les pays elfique intérieur   les pays elfique intérieur EmptyJeu 6 Déc - 22:31

LES ROYAUMES INTERIEURS

Ceints et protégés par les royaumes extérieurs et l'anneau crépusculaire des Annulii, les royaumes intérieurs sont coupés du reste du monde. Leurs habitants sont plutôt introvertis et rêveurs. Ces érudits mystiques peuvent devenir des sorciers inégalés, mais leur indolence les rend peu actifs, sauf en cas de force majeure.

Eataine

Eataine, royaume du Roi Phénix actuel, est considéré comme le premier des royaumes elfiques. En fait, Eataine est simplement Tanière-pays de la vaste cité état de Lothern. C'est le plus méridional des royaumes dlJlthuan. Il est divisé en deux régions par le Chenal de Lothern, seule voie de passage maritime entre le Grand Océan et la Mer Intérieur. Ses terres sont couvertes de vignes, de villas et de résidences d'été dans lesquelles villégiaturent les familles nobles de la cité. La ville est la réelle source du pouvoir et de la prospérité d'Eataine. C'est l'une des merveilles du monde et ceux qui l'ont visitée ne peuvent l'oublier.
La Tour Scintillante, un grand phare brillant de mille lumières, s'élève sur une île rocheuse à l'entrée des eaux traîtresses du
Chenal de Lothern.
C'est la première chose que les marins aperçoivent lorsqu'ils approchent de Lothem. Cette forteresse titanesque garde la Porte d'Émeraude, la première porte maritime de Lothern. Un attaquant qui s'approcherait de la Porte d'Émeraude serait pris sous le feu croisé des machines de guerre de la tour et de celles de la porte. La vue de ces imposantes défenses est suffisante pour dissuader n'importe quel attaquant à l'exception des plus inconscients.

S'il est autorisé à entrer, le navire passe la Porte d'Émeraude, grande arche fortifiée, bardée de machines de guerre, de lanciers et d'archers aux longues capes de la Garde Maritime de Lothern. Une seconde porte d'argent étincelante, enchâssée de saphirs gros comme la tête d'un homme, barre l'accès aux intrus. Au-delà de la Porte de Saphir s'étend un immense lagon où mouillent des milliers de vaisseaux, depuis les navires de commerce des princes marchands jusqu'aux extravagantes barges de plaisance des gens de Lothem, en passant par les redoutables vaisseaux effilés de la flotte de guerre des hauts elfes. La cité de Lothem entoure ce lagon, mais les étrangers ne peuvent aller au-delà. Libres à eux de profiter des délices de la cité ou d'admirer les statues hautes de près de quatre-vingts mètres à l'effigie du Roi Phénix, de la Reine Éternelle et des dieux des hauts elfes, mais il leur est interdit de passer la troisième porte de rubis et de jade donnant sur la Mer Intérieure.

Caledor

Royaume montagneux et faiblement peuplé, Caledor s'étend à l'ouest d'Eataine. Dans l'ancien temps, ce royaume donna plusieurs Rois Phénix à Ulthuan car la contrée jouissait d'un pouvoir démesuré malgré sa faible population. La raison de ce pouvoir s'expliquait en deux mots : les dragons.

Ces puissantes créatures se terraient sous les pics en éruption de la chaîne de l'Echiné du Dragon car les hautes terres volcaniques et les vallées fertiles qui serpentent entre les monts étaient assez giboyeuses pour contenter leur appétit. Caledor, le maître des dragons, vint autrefois en ces lieux. Ce puissant mage soumit les terribles créatures à sa volonté en utilisant des harnais de vif-acier enchantés, forgés dans le cœur en fusion de l'Enclume de Vaul. C'est en son honneur que cette contrée fut baptisée Caledor par ses descendants.

Nul ne pouvait se mesurer aux princes de Caledor car ils n'étaient pas seulement d'effrayants sorciers, mais aussi de puissants guerriers, et la seule vue de leurs montures inspirait une peur sans nom à l'ennemi.

Mais les montagnes finirent par se refroidir et les éruptions s'espacèrent. À mesure que les sommets épuisaient leur source de feu, les dragons voyaient décroître la leur. Ils commencèrent à hiberner et il devint de plus en plus dur de les réveiller. La lente diminution de la puissance des dragons sonna le déclin du pouvoir des Princes Dragons. Leur long règne et leur emprise sur le trône du Roi Phénix prirent fin. Le vieux royaume de Caledor fut éclipsé par d'autres, dont la cité marchande de Lothem, alors en pleine expansion.


Ellyrïon

De grands troupeaux de chevaux traversent dans un fracas de tonnerre les plaines d'Ellyrion, aux étés plaisants et aux hivers cléments. Baignés de magie bénéfique et nourris des hautes herbes des plaines, les chevaux d'Ellyrion sont rapides comme l'éclair et loyaux jusqu'à la mort, ce qui en fait des montures parfaites pour la noblesse. Hélas, ils excitent aussi la convoitise des elfes noirs, qui n'hésitent pas à monter des expéditions pour dérober des poulains qu'ils élèveront pour la guerre.

Les maîtres des chevaux d'Ellyrion patrouillent sans cesse le nord d'Ulthuan pour repérer les flottes d'invasion des elles noirs ou des nordiques, et la hardiesse et les prouesses au combat des patrouilleurs ellyriens sont légendaires.

Tor Elvr est la seule ville d'importance du royaume. C'est une cité magnifique qui s'étend sur le littoral de la Mer du Crépuscule. Elle est construite sur un chapelet d'îlots fortifiés, reliés par un réseau de ponts d'argent. Chaque forteresse est un palais sculpté dans le coeur de ces roches jaillies de la mer. Les murs de Tor Elyr se dressent fièrement au milieu du paysage, et ses bannières peuvent être aperçues à des lieues à la ronde. Les patrouilleurs ellyriens passent fréquemment des jours entiers sur leur selle, et c'est à Tor Elyr qu'ils se reposent après avoir parcouru les rivages des royaumes extérieurs.

Avelorn

Au nord-est d'Ellyrion, au-delà du fleuve Arduil s'étend la grande forêt d'Avelom, le plus ancien des royaumes elfiques. La gloire des temps passés imprègne ses bois, dans lesquels vivent encore des créatures de légende. Des hommes-arbres y entretiennent ses jardins de chênes et d'arbres soleils. Les grands aigles nichent dans ses collines et les licornes piaffent dans ses clairières ensoleillées. Les elfes d'Avelom ressemblent plus aux elfes sylvains d'Athcl Lothern, dans le Vieux Monde, qu'aux autres elfes d'Ulthuan.

Avelorn est sous la férule de la Reine Eternelle, l'élue de la Terre Mère, maîtresse des forêts immortelles, gardienne de la fertilité, détentrice clés rites du printemps doré et de l'un des trônes jumeaux d'Llthuan.

Lété est éternel dans les clairières enchantées d'Avelom. Ces berceaux de verdure accueillent les chants et danses des sujets de sa majesté. La cour de la Reine Éternelle se déplace à travers Avelorn comme une grande caravane, dressant ses pavillons de soie multicolore à chaque halte. Le jour, des rires argentés courent dans la forêt lorsque les elfes se divertissent. La nuit, des lumières féeriques dansent dans l'obscurité, auréolant les gens de la Reine Eternelle et illuminant les festivités. Avec son climat partait, ses forêts fertiles et la beauté de ses habitants quasi immortels, Avelorn ressemble à un paradis auquel les humains ne peuvent que rêver.

Cette apparente insouciance cache des inimitiés arrières. Chaque faction de la cour recherche les faveurs de la reine. Les rivalités sont rarement oubliées et chaque mot d'esprit est à -double sens. En effet, le prestige étant considéré comme une question de vie ou de mort en Avelom, être choisie comme suivante de la reine représente l'honneur suprême pour toute jeune femme, tout comme devenir consort de la reine est le rêve de tout jeune homme. Chacun cherche donc à rehausser sa position au détriment des autres. Les suivantes de la reine forment aussi sa garde. Une centaine de jeunes filles, entraînées dans les arts guerriers jusqu'à égaler ou même surpasser les plus preux parmi les chevaliers dans le maniement clé la lance et de l'arc, montent la garde autour de la Reine Eternelle lors de ses déplacements et lui servent de conseillères.

Beaucoup de nobles se rendent en Avelorn pour rejoindre la cour, il n'est donc pas surprenant que le royaume compte de nombreux héros renommés. Ils se lancent sans cesse des défis, livrent des joutes ou participent à des concours d'archerie pour prouver leur valeur et tenter de s'attirer les bonnes grâces de la Reine Eternelle.

Saphery

Au sud et à l'est d'Avelorn, sur les rives de la Mer des Rêves se trouve Saphery, le pays de la sorcellerie. Le cœur de Saphery est la Tour de Hoeth, le temple du Dieu de la Sagesse. C'est la plus grande mine de connaissances magiques du monde, rassemblées au cours des siècles par les mages et les érudits elfes qui ont dédié leur vie entière à l'accumulation du savoir magique. La tour de Hœth élève sa blanche silhouette au-dessus de la forêt à une hauteur de plus de huit cents mètres. Elle fut érigée il y a plus de vingt siècles, sur les ordres du Roi Phénix de cette époque, Bel-Korhadris l'érudit. La tour se situe à un important point de convergence des énergies magiques du vortex, ce qui la rend plus résistante que n'importe quelle construction de brique et de mortier.

Telle une grande aiguille blanche se perdant dans le ciel, la tour est visible depuis n'importe quel lieu de Saphery. Ses abords immédiats sont gardés par un anneau d'illusions et un labyrinthe de sorts, ainsi seuls ceux qui ont été élus par les Maîtres du Savoir peuvent y accéder. Ceux qui viennent chercher la sagesse dans le temple trouvent satisfaction, ceux qui veulent le pouvoir disparaissent à tout jamais.

La tour de Hœth abrite aussi les Maîtres des Épées, des guerriers ascètes qui ont voué leur vie à la recherche de la sagesse et de la maîtrise de soi. Ils étudient la méditation et les arts martiaux jusqu'à être capables de faits d'armes surhumains. Leur arme favorite est la grande épée elfique, et leur entraînement supérieur les rend capables de manier cette lame mieux que quiconque. Les Maîtres des Épées sont les agents des maîtres du savoir et du roi phénix. Ils parcourent le pays à la recherche de nouvelles à rapporter et le maîtres suprême du savoir les dépêche souvent pour défendre les intérêts de la tour ou du royaume.

Tous les habitants de ce royaume ne sont pas des solitaires, mais de grands guerriers et hommes d'état. Les sorciers de Saphery sont souvent appelés à l'aide par leur souverain. Certains sont envoyés en mission par le Roi Phénix et peuvent se trouver à la tête d'armées dans les endroits les plus singuliers du monde.
Revenir en haut Aller en bas
 
les pays elfique intérieur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum fermé :: LE CAMP DE L'AUBE :: Encyclopédie-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser