Nouvelle adresse : http://aube-eternelle.bb-fr.com
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Quoi de neuf ici ?
Ven 24 Déc - 18:04 par Invité

» -§ corps ravagés, tout espoirs envolés, la fin de l'aube §-
Lun 5 Avr - 21:47 par Invité

» Province du Nordland
Jeu 5 Nov - 0:12 par Invité

» -§ Bestiaires §- Trolls
Mer 14 Oct - 15:53 par Invité

» les pays elfique extérieur.
Dim 11 Oct - 22:45 par Invité

» Belle drainei cherhce ami(e)s
Sam 10 Oct - 22:56 par Invité

» Interview Deitsu
Mer 30 Sep - 16:19 par Invité

» Mortal online
Mar 22 Sep - 2:12 par Invité

Tout sur l’Aube Eternelle
OB Tools

Partagez | 
 

 -§ Rapport §- A l'encontre des déchus de Sigmar

Aller en bas 
AuteurMessage
Nuro Garoc
Célébrité
Célébrité
avatar

Nombre de messages : 2154
Age : 31
Race - Carrière - Date d'enrôlement : Haut Elfe - Lion Blanc - 29 Vorhexen de l'an 0 N.C.A.E
Date d'inscription : 23/09/2006

Feuille de personnage
Rang: Haut membre
Race: Haut Elfe
Carrière:

MessageSujet: -§ Rapport §- A l'encontre des déchus de Sigmar   Lun 8 Déc - 20:19

Nuro Garoc, attendait sur la place du marché d’Altdorf, chevauchant fièrement sa monture l’elfe scrutait impassiblement la place. Il attendait là, la fin d’une entrevue que le Comte Electeur ??? avait demandé avec un représentant de l’Aube Eternelle.
En plus de sa régence sur le Reikland, le noble impérial avait pris depuis le début de l’invasion, les fonctions de protecteur d’Altdorf que Karl Franz lui-même lui avait confié. L’empereur, trop occupés à gérer le front, avait choisit cet homme pour sa proximité avec la Reikwald, qui en cas de gros besoins viendrait rapidement sur la capitale Impérial.

L’Aube Eternelle avait été contacté par lettre, et avait désigné Earan comme son représentant, celui-ci était en discussion depuis déjà une bonne partie de la matinée, et ce n’est qu’à l’heure du repas qu’il revint à l’encontre de son confrère elfique.


Earan: Nuro ! L’empereur de par la voie de son représentant originaire du Reikland, nous demande d’effectuer une tache bien compliquée. Il semble même qu’ils aient fait appellent à d’autres compagnies avant nous qui ont malheureusement échoués.

Nuro: Continus, mon ami, je t’en pris.

Earan: Nous ferions mieux, d’aller dans un endroit moins fréquentés. Lorsque je t’aurais expliqué la situation tu comprendras pourquoi.

Les deux elfes, se dirigèrent vers les quais, là une fois sur place ils s’éloignèrent des dockers et reprirent leur conversation

Earan: Ici, nous sommes assez à l’écart et le bruit de ses oiseaux couvrira nos voix. Le Comte Electeur, m’a mis au courant d’un mal qui ronge la cathédrale de Sigmar, ici à Altdorf ! Les Cryptes du bâtiment, semble infestés par des puissances démoniaques, tirant leurs puissances de la folie d’anciens prêtre revenus on ne sait comment à la vie. Tu connais l’importance de ce culte pour les hommes de l’Empire, si cela venait à se savoir les autorités perdrait de l’influence et un climat d’anarchie s’installerait. Ce qui comme tu t’en doute, faciliterait la tache de la Destruction et même pire, renforcerait ces armées.

Nuro: Et que veulent ils que l’on fasse ?

Earan: Simplement que vous mettiez un terme à ces maux.

Nuro: J’imagine déjà le plaisir que tu as eu à faire ce trait d’humour, mon ami !

Earan: Comme je te le disais, de nombreuses compagnie si son déjà essayée en vain. Et en plus de cela l’Empereur ne souhaite pas que cela fasse trop de bruit, il ne vous autorise donc qu’a regrouper 6 hommes pas plus.
Voici un plan de cette crypte, il date de l’époque de la construction de la cathédrale, faites y attention. En plus de cela, voici des laissez passer, ainsi que la clé permettant d’accéder aux cryptes.
Si vous réussissez, beaucoup d’honneur jaillira sur nous. Sur ce je te laisse, je retourne auprès du Roi Phoenix et de ses conseillers.

L’Elfe allia le geste à la parole, et s’éloigna tandis que Nuro scrutait le fleuve Reik qui s’écoulait lentement.

*************


Ultros était tranquillement assit, à la taverne, entrain de se désaltérer avec un jus de racine, tellement amére que seul lui pouvait le boire. Nuro Garoc, entra et vint de suite prés du Nain. Arrivé à la table il déposa, un parchemin roulé.

Nuro: Ultros, j’ai une mission à vous confier et nous devons faire vite. Soyez discret, ce plan représente les cryptes d’un bâtiment que nous allons devoir visiter. Vous qui êtes un homme de science, étudiez les afin que nous ne nous y perdions pas.
Je ne reste pas, je vais regrouper du matériel et rassembler les hommes qui nous suivront. Nous passerons vous chercher !

Sans laisser au nain le temps de dire quoi que ce soit, l’elfe ressortit de la taverne.

_________________


Dernière édition par Nuro Garoc le Ven 20 Mar - 14:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuro Garoc
Célébrité
Célébrité
avatar

Nombre de messages : 2154
Age : 31
Race - Carrière - Date d'enrôlement : Haut Elfe - Lion Blanc - 29 Vorhexen de l'an 0 N.C.A.E
Date d'inscription : 23/09/2006

Feuille de personnage
Rang: Haut membre
Race: Haut Elfe
Carrière:

MessageSujet: Re: -§ Rapport §- A l'encontre des déchus de Sigmar   Lun 8 Déc - 20:20

-§ Récit par Nuro Garoc §- A l’encontre des déchus de Sigmar


J’avais passés, les deux derniers jours à rassembler le matériels et les guerriers avec qui nous allions éradiquer la menace, encore inconnue qui sévissait dans la crypte de Sigmar.

La demande, avait été faites au prés de la compagnie directement par les hautes autorités d’Altdorf, et celle-ci ne souhaitait pas voir trop de soldats, de peur que cela effraie la population. Six hommes avaient donc était réquisitionnés, tous des guerriers aguerrit et bien équipés. Parmi eux Ultros Biérearide, qui avait passés ses derniers jours à étudier les plans qu’on lui avait transmis. Finn Morekson, dont les runes nous guideraient dans ces tunnels. Lioudane, le Sans Clan, qui avec Khalizad avaient pour ordre de protéger les autres membres. Adamus, dont la foi inébranlable allait permettre à Sigmar de reprendre le contrôle de ces lieux. Et moi-même, Nuro Garoc, armés de ma hache pour exterminer quelque menace que ce soit.



Nous devions, nous retrouver à la taverne du Marteau de Sigmar, peu avant la tombée de la nuit, moment auquel les âmes démentes étaient le plus aptes à se montrer.
Lorsque j’arrivais, mes compagnons étaient déjà présent, je pouvais leur annonçait notre destination et leur expliquer plus en détail notre mission. Alors quelques instants auparavant, l’ambiance était encore détendue, le fait que nous allions nettoyer les Cryptes de la Cathédrale de Sigmar, avait ramenés tout le monde sur terre et chaque visage laissait paraitre une concentration optimale.

Poser sur le sol, deux bagages, Adamus en chargea un sur ses épaules, je l’imitais, tandis que Lioudane et Khalizad rangeaient les étendards de notre Ordre, nos ennemies allaient rapidement apprendre à les connaître. Nous partions en direction du temple, peu de temps après.

Avec les passes, que nous avaient remis les autorités, les Prêtre de Sigmar nous laisseraient pénétrer dans les Cryptes sans difficultés, pire une fois à l’intérieur du Temple nous passions inaperçus.

Une grille bloquait l’accès au lieu maudit, que nous devions nettoyer. Dans un silence lourd, ou l’humidité ambiante nous faisait frémir, le cliquetis du mécanisme de la serrure annonça le début des combats.

Derrière la première grille, deux autres. Prudemment Lioudane s’approcha de celle de gauche et tenta de l’ouvrir sans y arriver, ni forcer. Alors que jusque là le silence avait été d’or, un mâchouillement et des petits bruits réguliers, nous firent nous retourner vers l’autre grille. Là derrière ce quadrillage de métal, une araignée géante s’affairait sur un cadavre. Ultros se trouvait entre elle et moi, et je peux donc vous affirmer qu’elle devait faire deux hauteurs de nains.

Lioudane et Khalizad profitèrent du fait que la créature ne nous ai pas remarqués pour déplier les deux étendards. Alors qu’ils les plantaient dans le sol, la volonté et l’endurance nous envahissaient.

Ensembles les deux Brisefers s’approchèrent de la grille qui nous séparait de la créature, en parfaite synchronisation, avec la discipline naine qui est leur, ils firent claquer leur gants métalliques contre la hampe de leurs haches et d’un coup de pied dynamique ouvrirent la grille. A cet instant, je ne sais pas si ce sont les pénombres ou les recoins de cette Crypte qui nous ont trompés, mais nous nous retrouvions avec 3 de ces créatures à combattre. Leurs puissantes mandibules frappaient les boucliers de mes compagnons censées les contenir, et de leur gueule sortait des filaments qui endommageait les plus éloignés d’entre nous, nous ne pouvions faire qu’une chose : les encercler. Je ne sais pas combien j’ai pus faire de tour avec ma hache, ni de combien de fois j’ai tentés de percer leurs armures, mais après quelques instants une chose était sur, c’était leurs cadavres qui recouvrait le sol, sans qu’aucun de mes compagnons d’armes ou moi-même, n’ai flanchés. Une fois cette salle nettoyée, un couloir se présentés à nous et dedans les mêmes horreurs, auxquels nous réservions le même sort, puis encore une pièce ou cette fois six de ces créatures nous attendaient.



N’écoutant que notre courage, nous les chargions et après un rude combat dans cette salle, nous ressortions vainqueur. C’est à ce moment là, moi qui croyait malgré les pénombres avoir pus identifier les quatre coins de la pièce qu’une immense araignée nous tomba dessus, venant de je ne sais ou. Jusque là je n’avais jamais vus une araignée plus grande que moi, même dans les plus sombres jungles de Lustrie, mais celle-ci me regardait de haut ! Son air hautain, me rendit fou et je me préparais à lui sauter dessus et à la transpercer de bas en haut avec mon arme, tandis que mes alliés tentaient de contenir ce monstre. Mais là rien, je ne pouvais plus bouger, mes pieds étaient cloués au sol par des milliers de petits filaments et il me fit plusieurs coups de haches pour rompre ces liens qui m’empêchaient d’agir. Une fois libérés, je chargeais la bête, Lioudane et Khalizad étaient déjà en train de la provoquer pour pas qu’elle ne se détourne d’eux, Ultros la recouvrait de Napalm, tandis qu’Adamus et Finn se servait de leur foi et de leur savoir pour nous maintenir en vie. Cette créature avait voulut me clouer au sol, j’allais lui rendre la pareil, d’un bond je me plaçais derrière elle et détachais ses deux pattes arrières du reste de son corps, la faisant basculer en arrière, cela l’énervant elle chercha à m’atteindre en se retournant, la créature au moins aussi agile et rapide que moi me toucha à deux reprises, me désorientant quelques instants. Mais la haine qu’elle avait contre mes compagnons la détournant de moi ce qui me permit de lui taillader les flancs a de multiples reprises, jusqu'à ce qu’au sommet de sa colère elle m’envoi voler à l’autre bout de la pièce d’un simple coup de patte. Heurtant lourdement le mur, j’ouvrais les yeux pour la voir mettre au sol Adamus, Khalizad et Lioudane qui étaient restés à son contact. Je ne me souviens que du son ensuite, un bruit de tromblon puis un silence de mort, seulement rompus par le bruit des pattes de la créature qui s’effondrait en arrière, Ultros l’avait descendu d’une dernière salve en pleine tête.

Puis se relevant Khalizad vins au dessus du corps sans vie, donner un coup de marteau sur le crane de la créature. Le nain, nous expliquant ensuite que si nous l’avions laissés faire il aurait sus la terrasser seul et à mains nues. Il nous fallut quelques instants pour reprendre nos esprits, et à part quelques muscles froissés, nous semblions tous en bonne santé, ce qui nous poussa à continuer notre quête, devant nous seul un couloir, le choix fut donc rapide.

Lioudane ouvrit la marche, mais dés le premier coude qu’effectuait notre chemin, il nous fit signe de nous reculer, puis d’un geste de bouclier il provoqua quelqu’un que nous n’avions encore pas vu. Etaient ce, eux les maudits ? Je le crois, car quelques secondes après jaillissait sur notre compagnon Nain, trois squelettes, dont l’un portant une bure de Prêtre. Leurs cassant les membres inférieurs, nous en tuâmes une vingtaine en tout, certains sortant du sol en nous agrippant sans que nous puissions bouger. Alors que nous nettoyons une énième pièce de ces créatures, ce fut une monstruosité encore pire qui apparut, l’un de ces revenants semblait avoir des pouvoir de télékinésie et flottait à un mètre au dessus du sol. Le courage de mes compagnons Brisefers qui n’est plus à prouvés, fut encore une fois mis en évidence, lorsqu’ils chargèrent ce démon ressemblant à un Prêtre de Morr. Les suivants j’abattais ma hache sur lui, quand des cris derrière moi se firent entendre, Ultros se trouvait dans un nuage violet qui l’étouffer, le démon semblait le contrôler. Si l’Ingénieur n’avait pas eu l’expérience qui est sienne je ne sais pas ce qui lui serait arrivés, mais la science du positionnement de notre savant fou, lui permit de se dégager et de se mettre à l’abri. Que croyait ce monstre, que de tels sortilèges nous feraient fuir ? Cela ne servit qu’a renforcer notre hargne, et lui ne pus tenir face au marteau et au trois haches qui s’abattaient sur lui. Encore une fois nous sortions vainqueur, d’un duel pourtant mal engagés, et ces Cryptes regagnaient peu à peu de leurs tranquillité.

Il fallut quelques instants à Ultros pour se remettre de ces émotions, étant donnés que c’était lui qui avait étudiés les plans de cet endroit, nous nous devions de l’attendre. Il profita d’ailleurs de ce répit pour nous dire que cette aile ne comptait plus qu’une grande salle, autrefois aménageait pour que les Prêtre puissent prier.



Bien décidés, à en finir avec ce lieu, nous nous dirigions rapidement vers cette dernière pièce. Qui sans que cela nous étonne, après ce que nous avions vus était belle et bien restait un lieu de culte, mais un culte de la mort dans sa plus mauvaise facette. A l’intérieur de la pièce une douzaine de prêtre mort-vivant et au fond dirigeant la cérémonie un nouveau sorcier, lévitant au dessus de son autel. Un par un, nous enchainions les fidèles, coups de haches après coups de marteau et rafales de plombs les squelettes se détachaient au sol pour nous laisser atteindre leur maitre. Maintenant seul face à nous, la créature nous observait, scrutant chacun d’entre nous, avant de charger nos deux Brisefers, encore une fois nos coups pleuvaient et le combat semblait facile, jusqu'à ce que Khalizad apparut en double et que l’un des deux nous attaqua. Ce démon semblait venir de l’imagination du sorcier, puis ce fut au tour d’Ultros de voir son double apparaitre, ces créatures nous connaissaient par cœur et nous ne tiendrions pas bien longtemps face à elles. Lioudane me jeta un regard, puis chargea le sorcier le plaquant contre l’un des piliers de la salle, notre ennemis immobile tenus par le nain, j’abattais ma hache au niveau de son coup détruisant le collier qu’il portait. Sans bruits et sans éclairs, tout fut terminés, simplement des nuages de fumées s’élevèrent de ce qui était quelques secondes auparavant le double de mes compagnons.

Nous pouvions maintenant l’affirmer cette aile était saine !

_________________


Dernière édition par Nuro Garoc le Lun 8 Déc - 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuro Garoc
Célébrité
Célébrité
avatar

Nombre de messages : 2154
Age : 31
Race - Carrière - Date d'enrôlement : Haut Elfe - Lion Blanc - 29 Vorhexen de l'an 0 N.C.A.E
Date d'inscription : 23/09/2006

Feuille de personnage
Rang: Haut membre
Race: Haut Elfe
Carrière:

MessageSujet: Re: -§ Rapport §- A l'encontre des déchus de Sigmar   Lun 8 Déc - 20:24



Il nous aura fallut plusieurs minutes pour nous remettre, de ce combat face à ce que nous analysions maintenant comme un Nécromancien. Peut être étais ce d’ailleurs lui la cause de tout ces maux.

Les premiers d’entre nous qui eurent récupérés de notre confrontation, cherchèrent quelques objets pouvant servir. Pour ma part je trouvais dans les vêtements de notre victime partit en fumée, deux pièces de métal triangulaires qui avec quelques améliorations pourraient devenir d’excellent porte hache, d’autant que ces deux pièces semblaient étonnamment résistantes. Il me fallait simplement espérait qu’elle ne porte pas sur elle de malédictions.

Un peu en retrait Finn, semblait s’impatienter, le combat était maintenant finit depuis un bon moment et l’ambiance régnant dans cette Crypte, n’étant pas rassurante, nous voulions tous en terminer le plus rapidement possible. Ultros qui avait étudiés les catacombes nous fit faire demi-tour et en à peine quelques instants nous avions retraversés toutes les pièces et les couloirs jonchés de cadavres. Nous nous retrouvions devant la grille que Lioudane avait déjà tentés d’ouvrir, en vain. Curieusement cette fois ci, elle s’ouvrit sans forcer, installant dans la tête du nain les plus grands doutes. Derrière cette barrière physique, un couloir légèrement plus sombre que ceux de l’autre elle, et encore une fois un silence pesant, pouvant mettre mal à l’aise le plus engaillardit des guerriers. Seul se faisait entendre les pas de mes compagnons, nous arrivions au premier coude lorsqu’un battement d’aile déchira l’air au dessus de nos têtes, une chauve sourie nous attaquait, chargeant Ultros, elle le renversa, sans que cela ne la perturbe. La bête devait avoir une envergure de deux pas, elle me rappelait celle que j’avais pus croiser dans les territoires Peaux Vertes du Marais de la Folie. Continuant son vol, la créature chargeait maintenant Finn, dont le bâton ne pourrait retenir tant de puissance, le nain aurait certainement prit un énorme choc lui aussi, si le marteau d’Adamus n’avait pas intercepté le crane du volatile, le renvoyant à son point de départ, sans qu’un battement d’aile n’eut était nécessaire. La, nos deux Brise-fers l’attendait pour l’encercler et la rouer de coups, plus jamais elle ne volerait.

Nous revenions à l’angle du couloir, où le rongeur volant nous avait attaqués, après celui nous pouvions voir plus loin que nous aurions le choix entre deux directions. Les Cryptes se séparant en deux passages, l’un sur la gauche ou une pièce avec en son centre un cercueil, semblait très calme, et l’autre a notre droite dont une étrange grille semblait protégés par une barrière magique, sorte de brume infranchissable. Partant donc explorer le seul passage, dans lequel nous pouvions avancer, nous pénétrions dans la pièce qui bien que vide, était le point de départ de trois nouveaux couloirs, que les pénombres nous empêchaient de distinguer de plus loin.

Nous avions donc le choix, pour continuer, Ultros nous fit signe de prendre le chemin de droite, chacun d’entre eux d’après le plan menant à une petite salle. Je ne sais pas si nous nous avons choisit la meilleur solution, mais ce couloir était infestés de Chauve Souris. Avertis par leurs puissances une fois lancée, lors de notre première rencontre, nous y prenions gare et les exterminions l’une après l’autre, jusqu'à nous frayer un chemin pour rejoindre la salle. A l’intérieur de celle-ci, et maintenant habitués du fait nous trouvions, une nouvelle liche ou un nécromancien je ne saurais vous donner la nature exacte de cette créature. Bien que redoutable, nous avions déjà eu à faire à bien pire depuis notre arrivée dans cette Crypte et l’expérience aidant nous terrassions facilement la créature. Le temps de faire une pause, et de constater que la pièce ou nous nous trouvions était une chambre mortuaire, avec en son centre un cercueil et des cadavres entassés les uns au dessus des autres, dans des renfoncements creusés même les murs, et nous remontions pour explorer l’un des deux autres couloirs que nous avions laissés de côté quelques instants auparavant.

Toujours guidés par l’Ingénieur, nous empruntions le chemin situés en face de nous lors de notre premier passage dans la pièce. L’air plus sec, et le silence pesant, renforcé notre méfiance, trop de fois depuis notre arrivée dans ce lieu nous nous étions fait surprendre. Mais pour une fois, ce fût à notre tour de surprendre des prêtres déchus en pleine cérémonie, dans une nouvelle chambre mortuaire à peu de chose prés identique à la précédente. Les attirant par petit groupe de trois ou quatre dans le couloir, nous les achevions un par un, avant que celui qui semblait être leur supérieur nous remarqua et chargea avec ses derniers acolytes nos premiers rangs, si pour ces laquais le repos vint rapidement, lui semblait bien mieux tenir. Une impressionnante côte de maille lui servait d’armure et contrés beaucoup de nos coups, et quand bien même ceci atteignait le mort vivant, il semblait guérir de ses blessures. Ce combat semblait sans fin, notre adversaire n’étant pas un farouche guerrier, nous esquivions aisément ses attaques. Après des dizaines d’attaques en vins, je pus voir Finn brandir son bâton au-dessus d’une rune et l’abattre au sol, cela avait semblait rendre muet le démon qui ne cessait jusque là de réciter ses prières et fait encore plus étranges il ne semblait plus en mesure de se régénérer. C’était notre moment, et nos attaques combinées détruire notre ennemis avant qu’il n’est pus briser le savoir de la rune.

Plus qu’un couloir, et ensuite nous pourrions trouver comment briser cette barrière magique, qui d’après Ultros conduisait à la plus grande salle des Cryptes, qui devait autrefois être le lieu principal pour les prières. Nous empruntions donc le dernier chemin, avançant sereinement dans le couloir, nous nous retrouvions nez à nez avec des pilleurs. Deux hommes, entourés une femme qui semblait être leur leader, ils nous dirent venir simplement pour quelques chevalet sans pouvoir. Nous étions prêt à leur faire payer leur violation, lorsque la femme sus nous convaincre. Si nous la laissions partir elle et ses hommes, une dizaine de bandits tout au plus, elle nous ouvrirait la seule grille que nous ne pouvions ouvrir. Le marché fut conclut bien que laisser partir ses hommes, laissa un gout amer à certains d’entre nous. Lorsque ces suivants furent sortis, la femme réussit en effet a désactivée le bouclier magique, avant de fuir sans demander son reste.

Comme il l’avait déjà fait auparavant Khalizad, d’un coup de pied énergique ouvrit la grille qui ne lui offrit aucune résistance. D’après Ultros seul un couloir, nous séparait de la dernière pièce et en effet, nous arrivions après quelques pas dans cette salle immense, perchés sur un balcon s’étalait devant nous une bonne douzaine de prêtre fous, deux Grands Lecteurs se trouvaient au fond de la salle sur un autel. Dés notre entrée dans la pièce, ils nous repérèrent et ordonnèrent à leurs hommes de nous charger. Pour accéder au balcon seul deux escaliers étaient disponibles, je bloquais celui de droite avec Lioudane, Adamus et Khalizad bloquant celui de gauche, tandis qu’Ultros canardait c’est déchus de Sigmar du haut du balcon. J’ai fait tourner ma hache tant que j’ai pus, arrachant des dizaines de membres, je ne sais pas si cela arrêtait d’ailleurs nos ennemis qui ne semblait trouver le calme que dans la mort. Nous commencions à être sérieusement épuisés, lorsque tous nos ennemis furent à terre. C’était sans compter sur les Deux Grands Lecteurs, qui nous chargèrent, nos deux Brise-fers leurs répliquant dans un cri dont seul eux ont le secret. Je ne savais plus qui frapper, changeant de rôle tour à tour nos deux ennemies nous désorientés. J’en ai parlés avec mes compagnons après le combat et aucun d’eux n’a sus me répondre. Comment les avons-nous vaincus ? Il semblerait que sur l’un de nos coups l’un de ces deux fous soit mort et que son compagnon l’ai suivit. Cela corresponds bien à ce que j’ai vécus, car mon seul souvenir de la fin de ce combat, est que ma hache finit par traverser de la fumée s’élevant au dessus de la bure, de ce qui quelques instants auparavant était ma cible, sans pour autant que quiconque ne l’ai touchés.

Nous venions de finir, et Sigmar n’avait plus de Cryptes maudites, du moins pour quelques temps. Fouillant les décombres avant de quitter les lieux, Ultros trouva un cadavre d’Ingénieur, mort depuis de nombreuses années mais dont la bure était étrangement bien conçus et remplit de gadget.

Peu de monde, devait croire en notre possibilité de ressortir vivant, mais le doutes ne nous a jamais habités, et notre foi en nos compagnons nous a fait triompher des Cryptes de Sigmar !

_________________


Dernière édition par Nuro Garoc le Mer 10 Déc - 12:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: -§ Rapport §- A l'encontre des déchus de Sigmar   Lun 8 Déc - 21:25

Très distrayant, on en redemande!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: -§ Rapport §- A l'encontre des déchus de Sigmar   Mar 9 Déc - 1:11

[hrp]pourquoi plus court?feignasse! Tu nous tiens en haleine vivement la suite de vos aventures[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: -§ Rapport §- A l'encontre des déchus de Sigmar   Mar 9 Déc - 2:21

[HRP] Waouh ! Félicitations pour ce récit ! J'essaie de mettre les qqs screens que j'ai pris dès que je trouve le temps. [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: -§ Rapport §- A l'encontre des déchus de Sigmar   Mar 9 Déc - 21:41

[HRP] Zut de Zut, j'ai bavé sur le clavier ... [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
lioudane
Célébrité
Célébrité
avatar

Nombre de messages : 2616
Age : 44
Race - Carrière - Date d'enrôlement : Nain - Martelier- 15 Mai 2006
Date d'inscription : 03/05/2006

Feuille de personnage
Rang: Vénérable
Race: Nain
Carrière: Tueur

MessageSujet: Re: -§ Rapport §- A l'encontre des déchus de Sigmar   Mer 10 Déc - 1:21

Excellent Nuro ;p

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: -§ Rapport §- A l'encontre des déchus de Sigmar   Mer 10 Déc - 1:56

Génial, bravo a toi pour ce récit magnifique. Smile

Encore !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: -§ Rapport §- A l'encontre des déchus de Sigmar   Mer 10 Déc - 12:56

[HRP]On en redemande ! C'est très plaisant à lire.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Nuro Garoc
Célébrité
Célébrité
avatar

Nombre de messages : 2154
Age : 31
Race - Carrière - Date d'enrôlement : Haut Elfe - Lion Blanc - 29 Vorhexen de l'an 0 N.C.A.E
Date d'inscription : 23/09/2006

Feuille de personnage
Rang: Haut membre
Race: Haut Elfe
Carrière:

MessageSujet: Re: -§ Rapport §- A l'encontre des déchus de Sigmar   Mer 10 Déc - 12:56

[HRP]
Voila qui est fait, la seconde partie est en ligne dans mon troisième message que je viens d'éditer.

Merci aux participants pour cette excellente soirée! D'ailleurs si vous avez des Screens, partagez-les nous.

Vous trouverez dans ce texte quelques petits conseils cachés pour vous aider si vous souhaitez vous aussi terminer cette instance.

PS: Le second texte n'a aucune relecture, je verrais peut être d'ici quelques jours mais je risque d'être relativement occupés. Par la même occasion si quelqu'un à le courage d'effectuer quelques corrections, mon niveau en Orthographe m'empêche de présenter ce texte à un plus large public (ex: MondeWarhammer).
[/HRP]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: -§ Rapport §- A l'encontre des déchus de Sigmar   Mer 10 Déc - 20:42

[HRP]
Citation :
Par la même occasion si quelqu'un à le courage d'effectuer quelques corrections,
Je ne suis pas non plus très fortiche en orthographe mais je pense avoir corrigé qques fautes de grammaire principalement dans ton excellent texte Smile
[/HRP]

Il nous aura fallut plusieurs minutes pour nous remettre, de ce combat face à ce que nous analysions maintenant comme un Nécromancien. Peut être était-ce d’ailleurs lui la cause de tous ces maux.

Les premiers d’entre nous qui eurent récupéré de notre confrontation, cherchèrent quelques objets pouvant servir. Pour ma part je trouvais dans les vêtements de notre victime partie en fumée, deux pièces de métal triangulaires qui avec quelques améliorations pourraient devenir d’excellents porte-haches, d’autant que ces deux pièces semblaient étonnamment résistantes. Il me fallait simplement espérer qu’elles ne portent pas sur elles de malédiction.

Un peu en retrait, Finn semblait s’impatienter, le combat était maintenant finit depuis un bon moment et l’ambiance régnant dans cette Crypte, n’étant pas rassurante, nous voulions tous en terminer le plus rapidement possible. Ultros qui avait étudié les catacombes nous fit faire demi-tour et en à peine quelques instants nous avions retraversé toutes les pièces et les couloirs jonchés de cadavres.
Nous nous retrouvions devant la grille que Lioudane avait déjà tenté d’ouvrir, en vain. Curieusement cette fois ci, elle s’ouvrit sans forcer, instillant dans la tête du nain les plus grands doutes. Derrière cette barrière physique, un couloir légèrement plus sombre que ceux de l’autre aile, et encore une fois un silence pesant, pouvant mettre mal à l’aise le plus engaillardi des guerriers. Seuls se faisaient entendre les pas de mes compagnons, nous arrivions au premier coude lorsqu’un battement d’aile déchira l’air au dessus de nos têtes. Une chauve-souris nous attaquait ! Chargeant Ultros, elle le renversa, sans que cela ne la perturbe. La bête devait avoir une envergure de deux pas, elle me rappelait celles que j’avais pus croiser dans les territoires Peaux Vertes du Marais de la Folie. Continuant son vol, la créature chargeait maintenant Finn, dont le bâton ne pourrait retenir tant de puissance, le nain aurait certainement prit un énorme choc lui aussi, si le marteau d’Adamus n’avait pas intercepté le crâne du volatile, le renvoyant à son point de départ, sans qu’un battement d’aile n’eut été nécessaire. Là, nos deux Brise-fers l’attendaient pour l’encercler et la rouer de coups, plus jamais elle ne volerait.

Nous revenions à l’angle du couloir, où le rongeur volant nous avait attaqué, après celui-ci nous pouvions voir, plus loin, que nous aurions le choix entre deux directions. Les Cryptes se séparant en deux passages, l’un sur la gauche ou une pièce avec en son centre un cercueil, semblait très calme, et l’autre a notre droite dont une étrange grille semblait protégée par une barrière magique, sorte de brume infranchissable. Partant donc explorer le seul passage, dans lequel nous pouvions avancer, nous pénétrions dans la pièce qui bien que vide, était le point de départ de trois nouveaux couloirs dont la pénombre nous empêchait de distinguer plus de quelques mètres.

Nous avions donc le choix, pour continuer, Ultros nous fit signe de prendre le chemin de droite, chacun d’entre eux d’après le plan menant à une petite salle. Je ne sais pas si nous nous avons choisit la meilleur solution, mais ce couloir était infestés de Chauve Souris. Avertis sur leur puissance une fois lancées suite à notre première rencontre, nous y prenions gare et les exterminions l’une après l’autre, jusqu'à nous frayer un chemin pour rejoindre la salle.
A l’intérieur de celle-ci, et maintenant habitués du fait nous trouvions, une nouvelle liche ou un nécromancien je ne saurais vous donner la nature exacte de cette créature. Bien que redoutable, nous avions déjà eu à faire à bien pire depuis notre arrivée dans cette Crypte et l’expérience aidant nous terrassions facilement la créature. Le temps de faire une pause, et de constater que la pièce ou nous nous trouvions était une chambre mortuaire, avec en son centre un cercueil et des cadavres entassés les uns au dessus des autres, dans des renfoncements creusés à même les murs, et nous remontions pour explorer l’un des deux autres couloirs que nous avions laissés de côté quelques instants auparavant.

Toujours guidés par l’Ingénieur, nous empruntions le chemin situé en face de nous lors de notre premier passage dans la pièce. L’air était plus sec, et le silence pesant, renforcé notre méfiance : trop de fois depuis notre arrivée dans ce lieu nous nous étions fait surprendre. Mais pour une fois, ce fût à notre tour de surprendre des prêtres déchus en pleine cérémonie, dans une nouvelle chambre mortuaire à peu de chose près identique à la précédente. Les attirant par petit groupe de trois ou quatre dans le couloir, nous les achevions un par un, avant que celui qui semblait être leur supérieur nous remarque et charge avec ses derniers acolytes nos premiers rangs.
Si pour ces laquais le repos vint rapidement, lui semblait bien mieux tenir. Une impressionnante côte de maille lui servait d’armure et contrait beaucoup de nos coups, et quand bien même ceux-ci atteignaient le mort vivant, il semblait guérir de ses blessures. Ce combat semblait sans fin, notre adversaire n’étant pas un farouche guerrier, nous esquivions aisément ses attaques. Après des dizaines d’attaques en vain, je pus voir Finn brandir son bâton au-dessus d’une rune et l’abattre au sol. Cela avait, semble-t-il, rendu muet le démon qui ne cessait jusque là de réciter ses prières et, fait encore plus étrange il ne sembla plus en mesure de se régénérer. C’était notre moment, et nos attaques combinées détruisirent notre ennemi avant qu’il n’ait pu briser le savoir de la rune.

Plus qu’un couloir et ensuite nous pourrions trouver comment briser cette barrière magique, qui d’après Ultros conduisait à la plus grande salle des Cryptes, autrefois lieu principal de prière.
Nous empruntions donc le dernier chemin, avançant sereinement dans le couloir, nous nous retrouvions nez à nez avec des pilleurs. Deux hommes entouraient une femme qui semblait être leur leader, ils prétendirent venir simplement pour quelques chevalets sans pouvoir.
Nous étions prêt à leur faire payer leur violation lorsque la femme sut nous convaincre. Si nous la laissions partir elle et ses hommes, une dizaine de bandits tout au plus, elle nous ouvrirait la seule grille que nous ne pouvions ouvrir. Le marché fut conclut bien que laisser partir ces hommes laissa un goût amer à certains d’entre nous. Lorsque ces suivants furent sortis, la femme réussit en effet a désactiver le bouclier magique, avant de fuir sans demander son reste.

Comme il l’avait déjà fait auparavant, Khalizad, d’un coup de pied énergique, ouvrit la grille qui ne lui offrit aucune résistance. D’après Ultros seul un couloir nous séparait de la dernière pièce et en effet nous arrivions après quelques pas dans cette salle immense perchés sur un balcon. S’étalant devant nous une bonne douzaine de prêtres fous et deux Grands Lecteurs se trouvaient au fond de la salle sur un autel.Dés notre entrée dans la pièce, ils nous repérèrent et ordonnèrent à leurs hommes de nous charger.
Pour accéder au balcon seuls deux escaliers étaient disponibles, je bloquais celui de droite avec Lioudane, Adamus et Khalizad bloquant celui de gauche, tandis qu’Ultros canardait ces déchus de Sigmar du haut du balcon. J’ai fait tourner ma hache tant que j’ai pu, arrachant des dizaines de membres, je ne sais d’ailleurs pas si cela arrêtait nos ennemis qui ne semblaient trouver le calme que dans la mort. Nous commencions à être sérieusement épuisés, lorsque tous nos ennemis furent à terre. C’était sans compter sur les Deux Grands Lecteurs, qui nous chargèrent, nos deux Brise-fers leurs répliquant dans un cri dont seuls eux ont le secret. Je ne savais plus qui frapper, changeant de rôle tour à tour nos deux ennemies nous désorientaient. J’en ai parlé avec mes compagnons après le combat et aucun d’eux n’a sut me répondre. Comment les avons-nous vaincus ? Il semblerait que sur l’un de nos coups l’un de ces deux fous soit mort et que son compagnon l’ait suivi. Cela correspond bien à ce que j’ai vécu, car mon seul souvenir de la fin de ce combat est que ma hache finit par traverser de la fumée s’élevant au dessus de la bure de ce qui quelques instants auparavant était ma cible sans pour autant que quiconque ne l’ait touché.

Nous venions de finir et Sigmar n’avait plus de Cryptes maudites, du moins pour quelques temps. Fouillant les décombres avant de quitter les lieux, Ultros trouva un cadavre d’Ingénieur, mort depuis de nombreuses années mais dont la bure était étrangement bien conçue et remplie de gadget.

Peu de monde devait croire en notre possibilité de ressortir vivant, mais le doute ne nous a jamais habité et notre foi en nos compagnons nous a fait triompher des Cryptes de Sigmar !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: -§ Rapport §- A l'encontre des déchus de Sigmar   Sam 13 Déc - 12:21

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: -§ Rapport §- A l'encontre des déchus de Sigmar   

Revenir en haut Aller en bas
 
-§ Rapport §- A l'encontre des déchus de Sigmar
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport entrainement
» rapport de Bataille skaven/demon ... le Carnage
» Une nouvelle recrue au rapport !
» [SW SB] RAPPORT DE BATAILLES empire vs Rebelles 600pts
» [SW SB Free] rapport de bataille Fed Com vs Rebelles 12/01

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum fermé :: AU COEUR DE L'AUBE ETERNELLE :: -§ L'Aube Eternelle §--
Sauter vers: