Nouvelle adresse : http://aube-eternelle.bb-fr.com
 
AccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Quoi de neuf ici ?
Borgir Darkmoon EmptyVen 24 Déc - 18:04 par Invité

» -§ corps ravagés, tout espoirs envolés, la fin de l'aube §-
Borgir Darkmoon EmptyLun 5 Avr - 21:47 par Invité

» Province du Nordland
Borgir Darkmoon EmptyJeu 5 Nov - 0:12 par Invité

» -§ Bestiaires §- Trolls
Borgir Darkmoon EmptyMer 14 Oct - 15:53 par Invité

» les pays elfique extérieur.
Borgir Darkmoon EmptyDim 11 Oct - 22:45 par Invité

» Belle drainei cherhce ami(e)s
Borgir Darkmoon EmptySam 10 Oct - 22:56 par Invité

» Interview Deitsu
Borgir Darkmoon EmptyMer 30 Sep - 16:19 par Invité

» Mortal online
Borgir Darkmoon EmptyMar 22 Sep - 2:12 par Invité

Tout sur l’Aube Eternelle
OB Tools
-29%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur PC Ultra-Portable HP 14
199.99 € 279.99 €
Voir le deal

 

 Borgir Darkmoon

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Borgir Darkmoon Empty
MessageSujet: Borgir Darkmoon   Borgir Darkmoon EmptySam 14 Avr - 16:46

J'ouvre un sujet qui porte mon pseudo , ca m'évitera de mettre plusieurs sujets sous plusieurs topics.
Je suis de retour de vacances et j'ai avancé mon histoire avec mon personnage.
Vous voulez que je vous la montre?

_________________________
"Si tu crains la mort
Alors pourquoi me fuis-tu"
Borgir Darkmoon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Borgir Darkmoon Empty
MessageSujet: Re: Borgir Darkmoon   Borgir Darkmoon EmptySam 14 Avr - 17:32

Moi je suis un super public :)

OUIIIII MONTRESS NOUSSSS !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Borgir Darkmoon Empty
MessageSujet: Re: Borgir Darkmoon   Borgir Darkmoon EmptySam 14 Avr - 17:42

Attention, Shanaar est comme les psy, faut la payer pour qu'elle t'écoute.

Méfie-toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Borgir Darkmoon Empty
MessageSujet: Re: Borgir Darkmoon   Borgir Darkmoon EmptySam 14 Avr - 18:10

Bien sur toute histoire doit être postée dans la bibliothèque !!


Surtout les récits de repurgateurs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Borgir Darkmoon Empty
MessageSujet: Re: Borgir Darkmoon   Borgir Darkmoon EmptySam 14 Avr - 18:40

Bon alors je précise que j'ai recommencé à partir du début . J'avais déjà posté la semaine dernière une petite partie de ce texte dans mon recrutement , et là je continue donc la suite de l'histoire...
Bonne Lecture!

Citation :
J’avais 13 ans lorsque cela c’est produit…
Mon père m’avait ordonné de rester à la maison aujourd’hui, et de ne pas partir chasser.
Mon frère avait fuit la maison, la rumeur d’une vague déferlante du chaos sur Praag avait apeuré la plupart de la population.
Je guettais avec silence le moindre bruit, le moindre froissement de feuille.
Rien ne se produisit pendant plusieurs jours. L’inquiétude et la faim me tenaillaient.
Tout se chamboula en une minute. Tout d’abord les hurlements sauvages puis les bêtes déformées… Mais le pire reste à venir. Une aura noire se rapprochait, je pouvais la voir de ma fenêtre poussiéreuse.
Quelque chose me frappa soudain, je vis pour la dernière fois mon frère et mon père.
Ils étaient tous deux enchaînés l’un a l’autre, suant et dégoulinant de sang.
Puis l’aura noire se rapprocha, je vis devant moi le destructeur de Praag en personne, Engra Morte-Epée.
Il s’avança vers mon père qui paraissait petit face à lui, et demanda s’il voulait rejoindre ses rangs.
Mon père lui cracha au visage, et Engra riant, demanda la même chose a mon frère apeuré.
L’esprit faible de mon frère acquiesça et on lui ordonna de tuer son père pour entrer dans les rangs du chaos. Encore une fois, je suis persuadé que les sorciers ont usé de lui.
Il prît une arme, et trancha la tête de mon père.
Tandis que mon frère suivait son nouveau maître, ma haine grandissait.
J’étais trop en colère pour verser une larme, je me jurai de traquer jusqu’ à mon dernier souffle mon frère corrompu et de purger mes contrées du chaos.
Les soldats des dieux sombres mirent à feu et à sang mon village, tandis que ma maison brulait je réussît à sauter de ma fenêtre et à m'échapper dans le bois qui se situait en face de chez moi.
Etant petit je ne me fît pas repérer et je jurai que cette chance que Dieu m'avait donné pour échapper au Chaos, je l'honorerai toute ma vie en purgeant les âmes corrompues.
J’ai dormi dans ce bois des jours durant. Je me construisis une petite cabane rudimentaire, perchée en haut d’un arbre pour ne pas être repéré.
J’avais ramassé un arc et je m’étais fabriqué des flèches pour pouvoir chasser.
Plusieurs fois, la peur m’avait pétrifié lorsque je voyais arriver des nordiques du haut de mon chêne.
J’avais observé le comportement des maraudeurs venus du Nord, qui ne semblaient pas plus intelligents que des bêtes. Ils obéissaient a un chef comme chez nous, il étaient divisés en tribus, qui apparemment vénéraient des dieux différents.
Je compris plus tard qu’il louaient Tzeentch , Nurgle , Khorne , et Slaanesh.
Je constatai que l’armée du chaos n’était pas soudée, de nombreux soldats se défiaient et se tuaient. J’ai pu comprendre beaucoup sur le Chaos dans ce bois.
La nourriture se faisait rare dans cette sombre forêt et je me mis en tête de partir au plus vite.
Jours après jours, les hurlements s’éloignèrent en direction de Kislev. J’espérais de tout mon cœur que notre puissante armée parviendrait à repousser cet assaut.
Mais mes pensées se tournaient vers Praag. Je me résolus à partir voir se qu’il restait de ma ville natale. Le chemin n’était pas long, mais il me parut durer une éternité.
De tout côté du sentier on pouvait voir avec horreur les cadavres en décomposition et les bêtes affligées par le Chaos, portants des plaies béantes en travers de leur flanc.
Mais je faillis vomir en constatant que là où la pancarte indiquait « Praag droit devant », s’étendait un amas de ruines et un nuage de puanteur.
Le ciel lui-même était enveloppé d’une couche verdâtre, symbole du passage du Seigneur des Infections.
Mon jeune âge et mon esprit naïf me firent avancer jusqu’au portes de la ville.
Les remparts étaient enfoncés de tout côtés les corps ce comptaient par dizaines rien que devant l’entrée. Des nurglings finissaient les restes de chair sur les corps meurtris et des nuages de mouche flottaient de partout.
Me cachant et évitant de respirer l’air nauséabond, je me rappelai un magasin, « La Balle de le Foi », une armurerie où mon père venait souvent, et où il m’avait emmené avec lui une fois.
Avançant dans les étroites ruelles je me frayai un chemin parmi prenant soin de ne pas écraser les morts.
Le silence de la ville rendait ma discrétion aussi bruyante qu’un cheval au trot.
J’aperçus enfin l’enseigne que je cherchais. Je pénétrai dans le magasin avec prudence et je découvris avec étonnement qu’il restait au moins un survivant à ce massacre. Le gérant caché derrière le comptoir me fit signe de me taire et m’appela vers lui.
« Quelle chance que tu sois encore en vie !
Remercie le Seigneur et loue Sigmar , me dit-il
Gamin, ne traîne pas par ici… Je garde ce qu’il me reste de plus cher maintenant , mon magasin.
Toi, tu peux encore t’échapper.
-Monsieur … je suis le fils de Dimmu Darkmoon le connaissez-vous ?
-Si je le connais ! Mais alors, où est ton père ?
-Ils… ma famille… ils ne sont plus là, monsieur.
-Mon Dieu ! Paix à leurs âmes. Ton frère aussi a péri ?
-Non… mais c’est tout comme. Il n’est plus mon frère. Il a embrassé le chaos.
-Ton destin est hors du commun, c’est une chance que tu aies pu t’en sortir petit.
Ne pleure pas ce que tu as perdu, accroche-toi à ce qu’il te reste.
Tu as très peu de temps, alors je ne vais pas passer par quatre chemins.
Je veux que tu me jures que tu feras tout ton possible pour partir loin d’ici , que tu ne rejoindras pas Kislev pour te venger.
-Eh bien… Je le jure ! Devant Magnus !
- Très bien, alors suis-moi, et dépêchons nous. »
L’armurier se leva et me conduisit dans une petite pièce. Il tourna une clef et le mur bougea. D’un coffre scellé il sortit un magnifique pistolet.
« Ce pistolet a appartenu au plus grand purificateur que le monde ai porté. Dimmu Darkmoon était plus connu sous le nom d’Abysse. J’étais son compagnon …
Cette arme a été construite avec le bois d’un des arbres impériaux. Sa solidité est sans pareil. Elle est ornée d’or et d’un Saphir incrusté sur chaque côté. Les chaînes que tu voies pendre sont celles de Grommar Coeurcrochu le chef des traitres partis vers Norsca pour embrasser le Chaos.
A ta naissance, ton père a préféré se retirer dans un village paisible , il ne voulait pas risquer ta vie.
Cette arme te revient on l’appelle « Clair de Lune ».
Tu tiens entre tes mains un fusil qui a terrassé ce que tu ne peux même pas imaginer.
-Je… Je ne savais pas tout cela de mon père. C’est mon seul souvenir de lui… Je jure que par son arme mon frère périra.
-Tu es un garçon courageux, il faut plus que de la naïveté pour venir s’aventurer dans une ville conquise par le Chaos.
Voici maintenant une carte, j’ai marqué par une croix une petite maison isolée à flanc de montagne. Tu y trouveras des cibles pour t’entrainer et bien sûr un toit pour dormir.
Pars, grandit et venge Praag. Tu es le fils de l’Abysse, tu es un Répurgateur. »
Je partis en direction de cette croix, à la frontière du pays des nains
.


Dernière édition par le Sam 14 Avr - 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Borgir Darkmoon Empty
MessageSujet: Re: Borgir Darkmoon   Borgir Darkmoon EmptySam 14 Avr - 19:07

[hrp]j ai hate de lire la suite , c est du bon boulot[hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Nuro Garoc
Célébrité
Célébrité
Nuro Garoc

Nombre de messages : 2154
Age : 32
Race - Carrière - Date d'enrôlement : Haut Elfe - Lion Blanc - 29 Vorhexen de l'an 0 N.C.A.E
Date d'inscription : 23/09/2006

Feuille de personnage
Rang: Haut membre
Race: Haut Elfe
Carrière:

Borgir Darkmoon Empty
MessageSujet: Re: Borgir Darkmoon   Borgir Darkmoon EmptySam 14 Avr - 20:15

[HRP] J'adore ton histoire, le seul conseil que ej pourrais te donner serais de l'aérer un peu avec des lignes blanches, et peut étre aussi des chapitres.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Borgir Darkmoon Empty
MessageSujet: Re: Borgir Darkmoon   Borgir Darkmoon EmptyDim 15 Avr - 17:49

Voici la suite! Bonne lecture!

Chapitre II

Citation :
Je suivais la direction de la croix par des indications qui étaient inscrites au dos de la carte. A vrai dire, je me demandais si cet homme ne m’avait pas donné un faux itinéraire…
Les villages où je devrais passer pour dormir sans danger n’étaient pas indiqués sur les pancartes, et je devais éviter le plus possible de rester seul à la tombée de la nuit.
Les heures défilaient et je marchais, je suais, je haletais… Quand je vis la tombée de la nuit arriver, je me mis à courir. Rien… Aucun village, aucune maison…
Une idée me vint soudain. Je retournai la carte, et sur le côté était inscrite la date.
Je suivais une indication qui avait trois siècles.
Je me senti à la foi content d’avoir trouvé la raison de mon inquiétude, et à la foi désespéré d’avoir couru je ne sais où.
C’était trop tard, je devais me coucher, j’étais fatigué et je mourais de faim.
Je posai mon sac en rebord d’une montagne et je m’allongeai la tête posée contre une pierre. Je repris peu à peu mon souffle et décidai d’aller chercher de quoi manger.
Les proies étaient rares dans ces plaines froides, et la nuit me rappela soudain qu’elle tombait lorsqu’un courant d’air froid me glaça la nuque. Je trouvai juste une petite rivière où je pus remplir ma gourde.
Je revins tout de même avec deux souris des champs, et je les mangeai crues.
Puis, je levai la tête. Un sentiment de joie inespéré me parcourais, j’étais comme je l’ai dis « à flanc de montagne » !
Je n’étais pas aussi perdu que je le croyais, je n’avais qu’à suivre la montagne au Nord ou au Sud.
Mais le choix de ma direction se ferait demain matin, à mon réveil. Pour le moment, j’étais bien trop fatigué pour réfléchir. La nuit fur dure, la faim qui me tenaillait m’empêcha de dormir.
Au matin, je rassemblai mes bagages et je pris vite la décision de partir au Sud.
Je me dis par déduction que, étant parti de Praag , aller au Nord serait revenir sur mes pas. La route était assez dégagée, les arbres et les végétations devaient sans cesse être coupés par les chutes de pierre. Je trouvais plus de nourriture que la nuit dernière. Je pus prendre trois repas, même s’ils furent petits. La deuxième nuit se passa mieux, je m’endormis vite, mon ventre n’était pas vide.
Au lever j’attrapai un sanglier qui eu la bonne idée de passer par là. Je pris le temps de le découper, et je remplis mon sac de sa viande. Je marchai toute la journée, le soleil apparu vite et je transpirai beaucoup. L’eau me manquait de plus en plus, ma gourde se vidait. J’aperçus alors au loin une petite maison, en bordure de montagne.
Je couru pour essayer de trouver un signe de vie. Il se trouva que c’était la maison que m’avait indiqué l’armurier. Je fis cette conclusion après avoir vu les cibles en paille sur un mur. Quelques bêtes maigres broutaient dans leur enclos. Je rentrai dans la petite maison, et je découvris avec surprise un lit bien fait, une table pour manger, et un coffre. Celui–ci contenait des balles, beaucoup de balles. Il y avait aussi une cheminée et de la poudre à canon dans un gros sac, posée dans un angle de mur.
Je pris un morceau de ma viande de sanglier et allumai un feu avec la poudre à canon. Je fis cuire la viande, ce repas simple me parut un fin met digne d’un roi.
Après m’être bien rempli la panse, je m’allongeai avec plaisir dans le lit douillet, et je m’endormis… Mon voyage jusqu’ici n’avait pas été si long que ca
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Borgir Darkmoon Empty
MessageSujet: Re: Borgir Darkmoon   Borgir Darkmoon EmptyDim 15 Avr - 18:42

Voilà la fin du Chapitre II

.
Citation :
Lorsque je me réveillai, je me sentis apaisé, calme, très reposé.
Le sommeil est vraiment réparateur… Mais je me rappelai la promesse que j’avais faite. Je le vengerai un jour, et pour cela je devrais me préparer. Je pris donc l’arme de mon père, et je l’armai comme il m’avait apprit à le faire lorsque l’on chassait.
Des cibles m’attendaient dehors, je visai … Feu !
Mon premier tir toucha la cible, mais était loin du point central.
Je rechargeai et le deuxième tir toucha le centre. J’avais un avantage que je pourrai exploiter plus tard, je savais tirer depuis mon plus jeune âge.
Je m’entrainai encore une heure de plus et mes tirs s’amélioraient en précision.
Aux alentours de midi je partis voir les bêtes. Elles étaient très maigres et je devais vite leur construire un nouvel enclos, là où l’herbe se ferait plus abondante. Après avoir marché un moment, je choisis finalement un terrain verdoyant non loin de ma maison. Toute une après-midi j’y travaillai. Je suis d’abord allé cherche du bois dans une petite forêt qui bordait la rivière. J’ai taillé des pieux pointus et j’ai découpé des planches. J’ai plantées les pieux et les ai assemblés avec des planches et de vis. J’ai mis les bêtes dans leur nouvel enclos puis je suis rentré à la maison. . Je me fis cuire les restes de Sanglier et je bus avec plaisir l’eau fraiche de la rivière. Je me rappelai que mes quatorze ans approchaient, et que la semaine prochaine j’aurai pris un an de plus.
Je pensai à mon père, je voulu pleurer, mais les larmes ne venaient pas…
Ma colère grandissait au fond de moi dès que je pensais à lui.
Un bruit me fit tendre l’oreille. C’était des pas, des bottes… Je me demandai qui pouvait venir dans cet endroit isolé à cette heure ci. Les pas étaient lourds, on aurait dit qu’un ours marchait.
J’attrapai Clair de Lune et je pris des balles avec moi. Je me levai et j’allai écouter ce qu’il se passait derrière la porte, les pas se rapprochaient doucement, je chargeai alors mon arme. Je tournai la poignée, les pas s’arrêtèrent, j’entendis alors un bruit de métal. J’ouvris d’un coup la porte, et je vis un orc. Sans chercher à comprendre pourquoi il était là je le visai. Il hurla dans un langage que je ne connaissais pas.
Ma réaction fut une détonation, ma balle lui transperça le bras droit, et il lâcha sa hache aiguisée. Fou de rage il se mit à courir vers moi, ses pas sur le sol se confondaient avec les battements de mon cœur apeuré. Je rentrai à toute vitesse chez moi, je fermai la porte en la poussant fort pour que mon ennemi ne puisse pas rentrer.
Soudain, un choc violent me propulsa contre le mur de ma maison. Il ne me fallut pas longtemps pour comprendre que mon ennemi venait de défoncer la porte, il s’apprêtait à me trancher avec sa hache. J’évitai de justesse son coup lent, j’entendis un coup de feu et je sentis un poids énorme s’abattre sur moi. Quelqu’un avait tiré, l’orc m’était tombé dessus. Je sentais son souffle puant sur mon visage et dans un dernier effort, il m’enfonça son doigt crochu dans l’œil gauche. Je me tordis de douleur et je sentis une main puissante m’assigner un coup de point. Je m’évanouis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Borgir Darkmoon Empty
MessageSujet: Re: Borgir Darkmoon   Borgir Darkmoon EmptyDim 29 Avr - 13:44

Citation :
Chapitre III
Je suis sur une terre enflammée. Des hommes plus comparables à des animaux défilent devant moi. Je regarde avec effroi les légions de la mort qui avancent sans cesse, sans voir le bout de l’armée.
Le ciel est Rouge sang, le sol est Noir cendre. D’immondes bêtes du Chaos dominent les quelques collines environnantes. J’entends les sombres Dieux hurler à leurs disciples de se ruer vers les terres paisibles de l’Empire. Je suis au milieu d’un spectacle d’horreur et de destruction. Les corps mutilés des suppôts de Nurgle , la rage des guerriers de Khorne assoiffés de sang , la puissance des mages de Tzeentch , et la folie meurtrière des assassins de Slaanesh sont les seuls maîtres qui dominent ce paysage.
Soudain, un cri assourdissant annonce la marche rapide, les soldats corrompus se ruent vers le Sud, tel un nuage de mouche sur un cadavre.
Je les vois foncer sur moi, et l’un deux s’apprête à me tuer.
Je me sens aspergé d’une matière froide et agréable…

Je me réveillai, un homme m’avait versé un sceau d’eau sur la tête.
La douleur s’empara alors de moi, je me rendis compte que mon œil me faisait terriblement souffrir.
Je discernais quand même une pièce blanche immaculée, des médecins s’empressaient de venir soulager ma douleur. Je reconnus tout de même un homme, qui parlait à voix basse à un des soigneurs. Son pistolet me rappela ce qu’il s’était passé dans la petite maison. Un homme me mit un tissu puant sur le visage et je me rendormis.
Lorsque je me réveillai, je n’avais plus mal à l’œil, je le touchai, et je sentis une boule froide. L’homme que je vis avant de m’endormir, me parla de sa voix forte et grave :
« Tu as perdu un œil lorsque l’orc t’as attaqué. Nous t’avons mis un œil de verre à la place. Soit heureux que cette bête ne t’ai pas tué. Si tu n’aimes pas ton œil de verre, nous pouvons l’enlever, et te placer un bandeau.
- Enlevez-le-moi s’il vous plaît, lui dis-je.
-C’est d’accord. »
Il me retira cette petite boule froide, et une question me passa par la tête. Comment avait-il pu savoir que j’habitais dans cette maison. L’armurier m’avait assuré que personne ne la connaissait.
« Je connaissais Grimbold , l’armurier. C’était un bon ami. Je me suis empressé de le rejoindre à Praag lorsque j’ai appris la nouvelle. Il était mourant lorsque je l’ai vu pour la dernière fois. Il m’a raconté ton histoire, il m’a aussi dit qui était ton père.
Je savais que dans la région où tu étais, les orcs et les gobelins avaient fait une incursion. Je suis donc venu te chercher… au bon moment à ce que je vois.
-Merci Monsieur. Je ne sais pas trop quoi vous dire. Je suis très fatigué.
-Dort garçon, ce que tu viens de vivre est très éprouvant pour quelqu’un de ton âge.
Demain, je te reparlerai. »
Il sortit de la pièce et je m’endormis très vite
.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Borgir Darkmoon Empty
MessageSujet: Re: Borgir Darkmoon   Borgir Darkmoon Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Borgir Darkmoon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum fermé :: ACCEUIL DU FORUM :: A une table, au comptoir ou au coin du feu-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser